Mise à jour 17 janvier 2006

Contrôle de l'information

 

Devant l'inaction des politiciens face au problemes territoriaux des Quebecois, j'ai contacté le Journal de Montréal et le Journal de Québec afin de faire publier le texte Démagogie canadienne. Le Journal de Montréal a catégoriquement refusé de publier (voir leur réponse plus bas). La réponse du Journal de Québec fut plus favorable, dans le sens qu'il accepte de publier, dans l'édition du 23 décembre 2005, le texte modifié (lire censure).

Plus récemment, j'ai fait publier dans le journal le Réveil du 15 janvier 2006. Cette fois, le texte a stratégiquement été placé entre les sports et les petites annonces, endroit où la plupart des lecteurs risquent de ne pas le remarquer. De plus, plusieurs parties ont été tronquées. Vous pouvez constater les modifications au texte original.

Voici la réponse du Journal de Montréal en date du 19 Décembre 2005:

Bonjour M. Plourde,

Je suis désolée de vous informer que nous ne publions pas ce genre d'annonce. J'ai toutefois acheminé votre demande à la salle des nouvelles (chronique Votre Opinion).

Merci et bonne journée!

Margot Ynvernon
Service à la clientèle
Le Journal de Montréal

Voici les extraits du texte qui ont été retirés avant publication dans le journal de Québec:

Le Canada fait du Québec la seule province différente des autres. La majorité sera dépossédée et devra payer un droit d'usage et d'occupation des territoires qu'elle a développée.

Les fraudes référendaires fédérales :

  1. Des centaines de fonctionnaires fédéraux ont travaillé pour naturaliser des milliers d'immigrants afin d'acheter des votes négatifs. Les récentes déclarations de M. Martin démontre son approbation à ces fraudes.
  2. Des sociétés de l'état fédéral et privés comme la Poste, Via Rail et bien d'autres ont été mises à contribution pour transporter des milliers de gens afin d'acheter des votes par intimidation.

Voici les extraits du texte qui ont été tronqués/modifiés avant publication dans le journal le Réveil:

  • Toutes les références au mot "fraude" ont dû être rayées du texte.

  • "Toute entente territoriale signée dans l'Approche Commune sans un appel au peuple le sera dans l'illégalité de la loi sur les référendums du Québec." A été changé pour "Toute entente territoriale signée dans l'Approche Commune sans un appel au peuple le sera en infraction de la loi sur les référendums du Québec."

  • "Une situation apparentée à l'APARTHEID et au GÉNOCIDE CULTUREL est en devenir. Aucune autre province canadienne n'accepterait un tel traitement." A été changé pour "Bienvenue chez les Acadiens!"

  • Cet extrait a tout simplement été retiré:
    Le Journal de Québec a charcuté des paragraphes entiers du texte comme condition à sa publication. De plus, la partie restante du texte à été précédée d'un très gros titre pro-Canadien pour diminuer sa visibilité, (Voir le Journal de Québec du vendredi 23 décembre 2005). Le Journal de Montréal pour sa part a refusé de me vendre l'espace demandée. Aucune offre ne leur était acceptable. Comme contrôle de l'information, c'est dur à battre.